NEWSLETTER FFV

Publié il y a 3 mois par

NEWSLETTER FFV

LA FFVOILE VOUS ACCOMPAGNE

 


PHASE 3 DU DÉCONFINEMENT  : RETOUR A LA COMPÉTITION !

La FFVoile inscrira à son calendrier les compétitions qui auront obtenu les autorisations des autorités locales. 

Les dernières déclarations gouvernementales permettent la reprise des activités compétitives qu’elles soient en solitaire, en double et/ou équipage. Toutefois les mesures de distanciation physique, le respect des gestes barrières et les limitations relatives au regroupement de personnes restent d’actualité. Il est important de rappeler aux différents interlocuteurs que la pratique compétitive de la voile en plein air permet d’accueillir sur un site de compétition plus de 10 concurrents, tout en garantissant l’absence de regroupement de plus de 10 personnes au même endroit.

Pour préparer au mieux le retour des compétitions, la FFVoile a publié deux guides de recommandations sanitaires pour accompagner ses clubs dans la mise en place d'activités sportives et compétitives. Le premier concerne les entrainements et les compétitions et le second concerne l'arbitrage. Ces documents proposent des mesures visant à aider les structures affiliées et les arbitres afin d'adapter l'organisation des compétitions aux risques sanitaires actuels.

Pour obtenir les autorisations nécessaires, les clubs peuvent dès aujourd’hui interroger les autorités locales (Préfecture Maritime, Préfecture Terrestre/Mairie ou autorités compétentes pour les plans d‘eau intérieurs) en leur transmettant leurs déclarations de manifestations nautiques mises à jour. Il s’agit d’obtenir les accords indispensables à l'organisation de courses à la voile.

Pour les clubs et les organisateurs ayant déjà déposé une déclaration de manifestation nautique avant la crise sanitaire, il est nécessaire de vérifier auprès des autorités compétentes qu’elles maintiennent leur accord.

La FFVoile inscrira à son calendrier les compétitions qui auront obtenu ces accords.

En mettant à votre disposition une documentation très fournie, la FFVoile et ses structures affiliées peuvent démontrer aux autorités locales leur engagement à faire respecter les gestes barrières et à organiser des événements sportifs respectueux des règles sanitaires imposées par la crise actuelle.

Toutes ces recommandations doivent bien évidemment être ajustées avec bon sens et en fonction des prochaines évolutions des règles de déconfinement.

La FFVoile est convaincue que les compétitions programmées en juillet démontreront aux autorités que la pratique compétitive de la voile ne présente pas de risque sanitaire élevé du fait de la vigilance et de la responsabilité de ses structures.

Les conseils de la FFVoile relatifs à la reprise des compétitions : 

  • Adapter l'organisation des compétitions sur la base des guides de recommandations sanitaires de la FFVoile, 
  • Obtenir les autorisations locales (Préfecture Maritime, Préfecture Terrestre/Mairie ou autorités compétentes pour les plans d‘eau intérieurs), 
  • S'assurer de la validation de la compétition au calendrier (validation Ligue pour les « Grade 5 » et FFVoile pour les « Grade 4 et supérieur » avec l’accord des ligues, 
  • Respecter les gestes barrières et les distanciations physiques, 
  • Idéalement faire réaliser l'auto-questionnaire en amont aux compétiteurs, spécialement pour ceux qui naviguent en équipage. 

 

 

 

CHARTERS BOATS POUR LES CHAMPIONNATS DE FRANCE JEUNES

OPEN SKIFF AVEC TAHE OUTDOOR

Le titre Minimes Open Skiff se courra au CV Bordeaux lors du Grand Prix de l'Armistice. Soucieux de faciliter les déplacements des familles pour se rendre sur ce Championnat de France Minimes, la société Tahe Outdoor, en accord avec la FFVoile renouvelle l’opération « charter boat » initiée en 2019.
Pour plus de renseignements, téléchargez la fiche de réservation

RS FEVA ET RS CAT 14 AVEC RS SAILING

La société RS Saling, en accord avec la FFVoile, toujours soucieuse de faciliter les déplacements des familles pour se rendre sur les Championnats de France Minimes, lance l’opération « charter boat » pour les séries RS Féva et Intersérie catamaran. 
Rappel des dates et lieux

  • du 18 au 22 oct Chpt de France Minimes et Espoirs Multicoques CDV MORBIHAN 
  • du 28 au 31 oct Chpt France Jeunes / Gd Prix l'Armistice C V BORDEAUX C M
Pour plus de renseignements, téléchargez la fiche de réservation pour les RS Feva et pour les RS CAT 14

 

 

FAQ - LA QUESTION DE LA SEMAINE - SUR LE FOIL TRACTÉ

Dans le cadre de l’apprentissage du Windfoil, notre club souhaite utiliser le foil tracté derrière un bateau à moteur pour aider les stagiaires à comprendre le positionnement sur la planche, , voire de lancer pour ensuite apprendre à « pomper » sur le foil dans un deuxième temps, les mises en place pour l’entraînement également sont multiples... Cependant, sommes nous autorisés à encadrer cette pratique dans cette configuration ? 

Réponse FFVoile : Les diplômes voile permettent l'encadrement des activités de foil à la voile, le foil n’étant pas un support mais simplement une évolution de nos pratiques. Le fait de tracter un foil fait partie de l'accompagnement dans l'apprentissage de cette pratique. Il est donc possible d'inclure dans le cycle d'apprentissage, des temps de mise en place de foil tracté. Toutefois, ce qui n'est pas possible, c'est de proposer une offre exclusivement basée sur du foil tracté, par exemple, stage foil 100% tracté. Il faut donc rester dans la limite de l'activité tractée accessoire à l'activité d'enseignement voile en foil.

 

REMORQUES ET PERMIS : LES INFOS A SAVOIR

Les roulements, les freins, la plaque de feux. En cette période de reprise d'activité il est temps de regarder tout cela de près. Après une longue période d'inutilisation il faut vérifier avec attention ces éléments de votre remorque. 

Prudence et vitesse adaptée sur la route, il est également très important également d'avoir en tête tous les éléments de législation sur l'utilisation des remorques et de leurs chargements. 

Voici un tableau récapitulatif :

 

 
Est-ce que je suis en règle? Faites le calcul avant de partir →

Les sanctions encourues en cas de surcharge

En plus des risques évidents d'accidents en cas de surcharge, et d'absence de couverture d'assurance le cas échéant, le P.T.C. et le P.T.R.A. sont contrôlés sur la voie publique par les forces de l'ordre. le risque varie selon l'infraction :

  • Le poids de votre véhicule dépasse de 5 % le PTAC, vous risquez une amende de 4e classe de 135 euros, mais vous gardez l’autorisation de repartir. 
  • Le poids de votre véhicule dépasse de 5 % à 20 % le PTAC, la sanction prévue est une amende de 4e classe de 135 euros et qui entraine une immobilisation du véhicule.
  • Le poids de votre véhicule dépasse de plus de 20 % le PTAC, vous serez sanctionné d’une amende de 5e classe s’élevant à 15 000 euros et entrainant l’immobilisation de votre véhicule. Vous risquez également le jugement.
À noter que le matériel peut être immobilisé dès 5 % de surcharge et jusqu'à disparition de l'infraction.

 

Les différents Permis Remorque

Le Permis B permet de conduire les véhicules de PTAC inférieur ou égal à 3500kg et de tracter une remorque si la somme des PTAC ne dépasse pas 3500kg.

Le Permis B96 permet de conduire les véhicules de PTAC inférieur ou égal à 3500kg et de tracter une remorque si la somme des PTAC ne dépasse pas 4250kg. Permis B + 7h de formation en auto-école, sans examen final. De 200 à 300€.

Le Permis BE permet de conduire les véhicules de PTAC inférieur ou égal à 3500kg et de tracter une remorque si la somme des PTAC ne dépasse pas 7000kg. Permis B + Code de moins de 5 ans + 7h de formation en auto-école, examen de conduite final de 30 min. Près de 750€.

toute l'association

Commentaires